DETEC - Journée des infrastructures 2016 Data Policy – aborder activement l’évolution

Berne, 28.10.2016 - Berne, 28.10.2016 – L’avenir sera marqué par les open data. Lors de la 5e Journée des infrastructures organisée par le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC), la conseillère fédérale Doris Leuthard a souligné le rôle de la Stratégie «Suisse numérique» du Conseil fédéral. «Nous avons décidé d’aborder activement cette évolution.»

La Stratégie «Suisse numérique» adoptée par le Conseil fédéral en avril 2016 doit continuer d'être développée en concertation avec les milieux de l'économie, de la science, de la recherche et de la société civile. Selon la conseillère fédérale Doris Leuthard, la Confédération fait ainsi œuvre de pionnier. Mais seule une approche ouverte permettra de créer une plus-value pour la société et l'économie. Selon Jorgen Abild Andersen, Chairman OECD Committee on Digital Economy Policy, la Suisse a choisi la bonne approche avec la stratégie du Conseil fédéral: non seulement dans une perspective politique mais aussi en étroite collaboration avec les milieux économiques, scientifiques et la société. Le professeur Thomas Hofmann du Data Analytics Lab de l'EPF de Zurich a esquissé les développements technologiques du big data en relevant que des données interconnectées et traitées sont garantes de qualité et d'efficience et qu'elles permettent le développement de nouveaux modèles commerciaux. Stefan Brupbacher, secrétaire général du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR), a enjoint les milieux politiques, économiques et de la société de ne pas temporiser. De par son bon système de formation, la Suisse est bien placée pour gérer le big data. Le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence, Adrian Lobsiger, a plaidé en faveur d'une autodétermination assortie d'un réel choix et de la confiance légitime couplée à la transparence.

Une table ronde a réuni Andreas Meyer, CEO CFF, Roman Cueni, responsable Solutions de mobilité CarPostal, Ueli Stückelberger, directeur de l'Union des transports publics, et Jürg Röthlisberger, directeur de l'Office fédéral des routes, pour débattre des répercussions d'une politique des données sur les transports publics. Les participants étaient tous d'accord sur la nécessité d'échanger les données entre les différents modes de transport, en incluant aussi les données des véhicules motorisés du trafic routier. A l'avenir, il sera nécessaire d'accéder non seulement à des données librement disponibles concernant les déplacements des usagers, mais aussi à des données anonymisées.


Adresse pour l'envoi de questions

DETEC, Service de presse, +41 58 462 55 11



Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/detec/medias/communiques-de-presse.msg-id-64309.html