Le conseiller fédéral Ignazio Cassis rencontre le ministre italien des affaires étrangères Luigi Di Maio au Tessin

Berne, 16.06.2020 - Au lendemain de la réouverture des frontières intérieures en Europe, le conseiller fédéral Ignazio Cassis s’est réuni avec le ministre italien des affaires étrangères et de la coopération internationale Luigi Di Maio au Tessin. Aux côtés de son homologue italien, le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a souligné la bonne coopération entre la Suisse et l’Italie dans la gestion de la pandémie de COVID-19 et adressé des mots de solidarité et d’encouragement aux personnes vivant de part et d’autre de la frontière italo-suisse.

Les délégations se sont rencontrées au poste frontière de Chiasso-Brogeda, où les deux ministres ont salué et remercié les corps de gardes-frontières suisse et italien pour le travail accompli durant la crise. La réunion officielle des deux délégations a eu lieu au musée Vincenzo Vela de Ligornetto et a été précédée d’un entretien privé entre le conseiller fédéral Ignazio Cassis et le chef de la diplomatie italienne.
 
Le chef du DFAE s’est plu à relever les contacts fréquents qu’il a eus avec son homologue italien depuis le début de la propagation du virus ainsi que la coopération fructueuse que les deux États ont entretenue pendant la crise. Ces échanges ont permis de garantir la libre circulation des travailleurs frontaliers, en particulier des professionnels de la santé, et de gérer efficacement le transport des marchandises aux frontières. Ils ont également facilité les opérations de rapatriement que les deux pays ont organisées conjointement pour permettre le retour de citoyens suisses et italiens bloqués à l’étranger.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a en outre souligné l’importance économique, sociale et culturelle de cette région transfrontalière qui, si elle n’est plus à démontrer, s’est vérifiée avec une acuité particulière durant la récente crise. Le chef du DFAE s’est en outre adressé aux habitants du Tessin et de l’Italie du Nord, durement frappés par le virus, pour leur transmettre un message de solidarité et d’encouragement.

Les ministres Ignazio Cassis et Luigi Di Maio ont ensuite discuté des mesures d’assouplissement adoptées par les deux gouvernements et de la réouverture des frontières intérieures en Europe, entrée en vigueur la veille, le lundi 15 juin. Le rétablissement de la libre circulation des personnes, a souligné Ignazio Cassis, est un élément clé du retour progressif vers une nouvelle normalité. La coopération au niveau européen, et notamment entre pays limitrophes, restera essentielle durant cette phase, en particulier dans le domaine du trafic transfrontalier. Les deux ministres ont souligné la nécessité de continuer à respecter les mesures de protection prescrites par les autorités suisses et italiennes pour lutter contre la propagation du virus.

Après la visite effectuée sur la frontière italo-suisse, le conseiller fédéral Ignazio Cassis se rendra demain, 17 juin, dans la région limitrophe avec l’Allemagne, l’Autriche et le Liechtenstein et, le 26 juin prochain, à Genève, à la frontière franco-suisse.

Thèmes bilatéraux, politique européenne et questions internationales

Les deux délégations ont également abordé diverses questions bilatérales, dont le projet de mémorandum visant à renforcer la coopération entre les ministères des deux pays, l’accord sur l’imposition des travailleurs frontaliers et le statut de la municipalité de Campione d’Italia.

La Suisse et l’Italie ne partagent pas seulement une frontière longue de 740 kilomètres. Au fil des siècles, elles ont développé des relations intenses, fondées sur des liens humains, culturels, scientifiques et économiques très étroits. Les travailleurs frontaliers constituent une ressource précieuse pour l’économie du Tessin et de la Suisse en général, ainsi que pour les provinces de l’Italie du Nord. L’Italie figure au troisième rang des partenaires commerciaux de la Suisse, juste après l’Allemagne et les États-Unis et le volume total des échanges avec les régions italiennes limitrophes dépasse celui des échanges avec le Japon ou l’Inde.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a également informé le ministre Luigi Di Maio sur l’état actuel du dossier européen et rappelé que la coopération entre la Suisse et l’Union européenne (UE) et les États membres s’est révélée fondamentale pour faire face à la crise. Il estime que le pragmatisme qui a marqué la gestion conjointe de la pandémie sera très précieux pour les discussions futures entre la Suisse et l’UE.

Enfin, le conseiller fédéral et le ministre italien ont fait le point sur certains sujets de l’actualité internationale, notamment la question migratoire et la situation en Libye. 


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/detec/medias/communiques-de-presse.msg-id-79463.html