COP28 : Bilan intermédiaire et volonté de développer les énergies renouvelables

Berne, 13.12.2023 - La 28e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP28) s’est terminée le 13 décembre 2023 à Dubaï. Elle a notamment dressé un premier bilan intermédiaire des progrès réalisés dans le cadre de l’Accord de Paris (accord sur le climat), a traité de la sortie du charbon, du pétrole et du gaz et s’est penchée sur les règles applicables au fonds pour les dommages climatiques dans les pays en développement. Les États ont établi un bilan intermédiaire qui formule diverses recommandations indiquant la voie à suivre pour que les objectifs de l’accord sur le climat demeurent atteignables. Une recommandation vise le développement des énergies renouvelables et l’amélioration de l’efficacité énergétique d’ici à 2030 et une autre, inédite, la sortie du charbon, du pétrole et du gaz d’ici à 2050. La Suisse s’est engagée en faveur de telles recommandations.

Le 13 décembre 2023, la COP28 s'est terminée à Dubaï (Émirats arabes unis). L'accord sur le climat oblige tous les États à prendre, depuis 2020, des mesures concrètes de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre afin de limiter le réchauffement mondial à 1,5 °C.

Premier bilan intermédiaire

L'accord sur le climat prévoit que les États mesurent les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l'accord tous les cinq ans. Le bilan intermédiaire (Global Stocktake ou bilan mondial) adopté lors de la COP28 tient compte des connaissances scientifiques. Il met en évidence les lacunes en matière de protection du climat et émet plusieurs recommandations d'action afin que les objectifs de l'accord sur le climat demeurent atteignables. L'une de ces recommandations vise le développement des énergies renouvelables et l'amélioration de l'efficacité énergétique d'ici à 2030. La Suisse se félicite de ce résultat.

Recommandation quant à la sortie du charbon, du pétrole et du gaz

Dans le cadre du bilan mondial, les États se sont entendus sur une recommandation visant la sortie du charbon, du pétrole et du gaz d'ici à 2050. Pour la Suisse, ce résultat est positif. En tant que petit pays, elle dépend des efforts conjoints de tous les États, notamment de ceux qui émettent d'importantes quantités de gaz à effet de serre, visant la sortie des énergies fossiles. En outre, la formulation de la recommandation admet le recours à des technologies de captage et de stockage du CO2. La Suisse s'engagera pour que ces technologies ne soient mises en œuvre que pour les émissions difficilement évitables.

Fonds pour les dommages climatiques

La COP28 devait définir les règles fondamentales applicables au fonds pour les pertes et dommages climatiques conçu lors de la COP27. Les États se sont mis d'accord sur les grandes lignes de ce fonds, qui doit notamment soutenir les pays les plus pauvres et les plus touchés par les changements climatiques. La Suisse aurait toutefois souhaité que tous les pays à fortes émissions et qui en ont les moyens financiers soient invités à y contribuer.

Contributions de la Suisse au financement dans le domaine du climat

La Suisse contribue au financement international dans le domaine du climat. Afin de réaliser l'objectif de doubler le financement de l'adaptation, la Suisse allouera 135 millions de francs au Fonds vert pour le climat, 15 millions au Fonds d'adaptation au changement climatique, 15 millions au volet climat de la Banque africaine de développement, 5 millions au Fonds pour l'Amazonie et 1 million au réseau de Santiago. Ce réseau d'institutions de l'ONU et d'ONG soutient les pays frappés par des catastrophes en leur fournissant une assistance technique, par exemple dans la mise en place de systèmes d'alerte précoce.


Adresse pour l'envoi de questions

Section Médias OFEV
Téléphone: +41 58 462 90 00
Courriel: medien@bafu.admin.ch



Auteur

Office fédéral de l'environnement OFEV
https://www.bafu.admin.ch/fr

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/detec/medias/communiques-de-presse.msg-id-99372.html