«Connecting Europe Express»

À l’occasion de l’Année européenne du rail, le train spécial sillonnera l’Europe pendant cinq semaines. Il a fait halte à Zurich le 27 septembre 2021. À l’arrivée du train en Suisse, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a souligné que la Suisse possède, grâce à sa population, l’un des réseaux ferroviaires les plus denses au monde. «Nous voulons continuer à renforcer la position du rail dans le transport national et international.»

L’Année européenne du rail et le train spécial «Connecting Europe Express» permettent à l’Union européenne de promouvoir le trafic ferroviaire et de contribuer ainsi à la réalisation des objectifs climatiques européens. Ce train spécial souligne le rôle majeur du trafic ferroviaire transfrontalier en vue d’une mobilité respectueuse du climat. Tout au long des mois de septembre et d’octobre, ce train relie de nombreuses villes européennes.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga était accompagnée de Vincent Ducrot, CEO des CFF, pour accueillir le train à Zurich. Dans son allocution, elle a expliqué: «Nous voulons continuer à renforcer la position du rail dans le transport national et international. Proposer des offres plus attrayantes s’inscrit dans l’intérêt de la population et de l’économie, et nous poursuivons ainsi nos efforts en matière de protection climatique.» La Suisse possède l’un des réseaux ferroviaires les plus denses et, avec le tunnel de base du Saint-Gothard, également le plus long tunnel du monde. «Notre population a joué dans ce contexte un rôle majeur: en acceptant la construction de ces ouvrages, elle a permis que nous bénéficiions d’une politique des transports progressiste.»

Il est aussi important de collaborer étroitement à l’échelle de l’Europe et des progrès ont été réalisés dans ce domaine. Par exemple, il n’est plus nécessaire de changer de locomotives à la frontière, les horaires sont mieux coordonnés et les trains marchandises ne nécessitent plus qu’une seule homologation européenne au lieu d’innombrables autorisations nationales. «Ce train spécial donne tout son sens à la notion de «Connecting Europe» dans le transport international et dans le trafic transfrontalier pour les pendulaires.»

Après avoir fait halte à Zurich, le train spécial a continué en fin de journée sur Berne puis le lendemain sur Bâle. Son périple l’amène à traverser 26 pays en cinq semaines.  

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/detec/simonetta-sommaruga-conseillere-federale/manifestations/connecting-europe-express.html