Réunion ministérielle de l’AIE à Paris

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a participé à la réunion ministérielle organisée par l’Agence internationale de l’énergie (AIE) à Paris. Cette réunion a porté sur la sécurité de l’approvisionnement et sur la manière de réduire la dépendance vis-à-vis du gaz russe.

Au cours de leurs discussions, les ministres ont abordé les conséquences de la guerre sur l’approvisionnement énergétique. Les travaux de l’AIE ont montré comment réduire d’un tiers la dépendance vis-à-vis du pétrole russe, et ce en quatre mois, et comment amortir une hausse prolongée du prix du pétrole. En outre, d’ici la fin de l’année, l’AIE entend réduire de deux tiers la dépendance de l’Europe par rapport au gaz russe. Le plan en dix points présenté début mars prévoit à cet effet d’acheter nettement plus de gaz liquide, de réduire la consommation d’énergie dans les bâtiments en remplaçant les systèmes de chauffage et par des rénovations, et d’accélérer le développement de l’énergie éolienne et solaire.

Afin de manifester leur solidarité, les ministres ont également invité le vice-ministre ukrainien de l’énergie Yaroslav Demchenkov à la réunion de l’AIE.

Les réserves obligatoires et le réseau électrique d’Europe continentale

Début mars, l’AIE a libéré 60 millions de barils de pétrole des réserves obligatoires des pays membres. La Suisse a également participé à cette démarche. Par le biais du Réseau européen des gestionnaires de réseaux de transport d’électricité, la Suisse et d’autres pays ont de plus soutenu le raccordement de l’Ukraine et de la Moldavie au réseau électrique d’Europe continentale, ce qui contribue à stabiliser le réseau électrique ukrainien. La synchronisation est fonctionnelle depuis le 16 mars.

L'AIE

L’AIE a été créée en 1974 en réaction au choc pétrolier afin de garantir l’approvisionnement énergétique. Elle est entretemps devenue un pôle de réflexion spécialisé dans la transition énergétique et la décarbonation. En outre, elle travaille en étroite collaboration avec dix pays émergents, qui comptent parmi les plus grands consommateurs d’énergie. La Suisse est membre de l’AIE depuis sa fondation.

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/detec/simonetta-sommaruga-conseillere-federale/manifestations/iea-paris-2022.html