Commémoration en souvenir des victimes de l’holocauste

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga s’est entretenue personnellement le 19 janvier 2020 à Berne avec des survivants de l’Holocauste. Des étudiants de l’Université de Berne étaient également présents. La rencontre s’inscrivait dans le cadre des commémorations marquant le 27 janvier 1945, jour de la libération d’Auschwitz il y a 75 ans. Dans son message à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a souligné que «nous ne pouvons pas réparer les erreurs du passé; en revanche, nous pouvons en tirer des leçons en faisant preuve de vigilance et d’esprit critique».

Plus d’un million de femmes, d’hommes et d’enfants ont péri dans le camp d’extermination et de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Quant à celles et ceux qui ont échappé à la mort, ils ont souffert de la faim et de la violence. Le 27 janvier 2020, une cérémonie a eu lieu à Auschwitz en commémoration des victimes et des survivants libérés il y a 75 ans.

Rencontre avec des survivants de l’Holocauste

Dans ce contexte, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a tenu à accueillir personnellement à Berne des survivants de l’Holocauste. Cette rencontre s’est déroulée le 19 janvier 2020.

La population suisse sait, par le biais d’articles de presse, de mémoires ou d’expositions, combien la politique des nazis et de leurs complices était inhumaine. Elle sait également que des survivants de l’Holocauste vivent en Suisse. Et pourtant leur destin risque de tomber dans l’oubli. «Il me tient donc à cœur de faciliter des contacts personnels et ainsi de maintenir vivant le souvenir de cette tragédie incommensurable», a souligné la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga lors de cette rencontre, à laquelle participaient également des étudiants de l’université de Berne.

Gabor Hirsch, survivant de l’Holocauste
Gabor Hirsch, survivant de l’Holocauste: «Je souhaite un monde sans guerre, sans exclusion, sans faim, et avec les mêmes droits pour tous.»
© Béatrice Devènes

Cérémonie commémorative à Auschwitz

Le 27 janvier 2020, une cérémonie commémorative a réuni à Auschwitz des survivants, des chefs d’État et de gouvernement ainsi que des représentants de différentes organisations qui s’engagent pour le maintien des sites de mémoire. La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a visité auparavant le musée d’Auschwitz-Birkenau en compagnie de deux étudiants.  

Dans son message à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, elle a souligné que «nous ne pouvons pas réparer les erreurs du passé; en revanche, nous pouvons en tirer des leçons en en faisant preuve de vigilance et d’esprit critique». «La dignité humaine n’a pas de prix et est vulnérable. Elle doit être protégée, également lorsque l’État se montre violent. Chaque être humain est unique.»

Liens

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/detec/simonetta-sommaruga-presidente-de-la-confederation/manifestations/commemoration-en-souvenir-des-victimes-de-l-holocauste.html