Votation concernant la loi sur l'énergie: de quoi s'agit-il?

En vue de la mise en oeuvre de la Stratégie énergétique 2050, le Parlement a procédé à une révision totale de la loi sur l’énergie. Ce faisant, il a adopté un premier paquet de mesures qui vise à réduire la consommation d’énergie, à améliorer l’efficacité énergétique et à promouvoir les énergies renouvelables. La construction de nouvelles centrales nucléaires sera en outre interdite.

L’approvisionnement énergétique est en pleine mutation à l’échelle mondiale. Le prix de l’énergie est très bas et de nouvelles technologies connaissent un développement rapide. Pour préserver la sécurité de l’approvisionnement de la Suisse en énergie, le Conseil fédéral a adopté la Stratégie énergétique 2050. Pour ce faire, il s’est conformé aux exigences du Parlement.

La mise en oeuvre de la stratégie énergétique doit se faire par étapes. Le Parlement a adopté à cet effet un premier paquet de mesures visant à réduire la consommation d’énergie, à améliorer l’efficacité énergétique et à promouvoir les énergies renouvelables comme l’hydraulique, le solaire, l’éolien, la géothermie et la biomasse. Les grandes centrales hydroélectriques doivent en outre pouvoir bénéficier d’aides transitoires, parce que les bas prix du marché ne leur permettent plus vraiment de couvrir les coûts de production. La construction de nouvelles centrales nucléaires sera par contre interdite. Le Parlement a inscrit ces mesures dans une révision totale de la loi sur l’énergie, accompagnée de la modification d’autres lois apparentées.

La loi sur l’énergie fait l’objet d’un référendum. Les opposants avancent notamment que la mise en oeuvre de la Stratégie énergétique 2050 entraînerait des coûts élevés, multiplierait la bureaucratie et les interdictions, menacerait l’approvisionnement énergétique et porterait atteinte au paysage.

Le Conseil fédéral et le Parlement vous recommandent d’accepter l’objet soumis à votation. Celui-ci prévoit une sortie progressive du nucléaire et permet à la Suisse de réduire à la fois sa consommation d’énergie et sa dépendance à l’égard des énergies fossiles étrangères, ainsi que d’augmenter la part des énergies renouvelables indigènes. Des investissements et des emplois sont ainsi créés en Suisse. La population et l’économie en profitent.

Contact

Secrétariat général
Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication DETEC

Kochergasse 6
CH-3003 Berne

Tél.
+41 58 462 55 11

info@gs-uvek.admin.ch

Autres contacts

Imprimer contact

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/energie/strategie-energetique-2050/de-quoi-s-agit-il.html