La Suisse, l’Allemagne et l’Autriche en faveur du développement des centrales à pompage-turbinage

Berne, 02.05.2012 - La Suisse, l’Allemagne et l’Autriche veulent favoriser le développement des centrales à pompage-turbinage dans le cadre d’une initiative commune. La conseillère fédérale Doris Leuthard, le ministre allemand de l’économie Philipp Rösler et leur homologue autrichien Reinhold Mitterlehner ont ratifié une déclaration en ce sens. Les capacités d’accumulation de ces centrales constituent un élément central de la future politique énergétique des trois pays.

Des capacités d'accumulation suffisantes sont une condition de base pour développer de manière accrue les énergies renouvelables à l'avenir. La seule technologie d'accumulation à grande échelle disponible à l'heure actuelle est celle des centrales à pompage-turbinage. En période de surproduction d'électricité, de l'eau est pompée en un point plus élevé en amont. Lorsque la demande en électricité augmente, cette eau est libérée en direction de la vallée afin de produire du courant. La Suisse, l'Allemagne et l'Autriche ont l'intention de continuer à développer cette technologie et de mieux exploiter son potentiel.

La conseillère fédérale Doris Leuthard souligne que la Suisse dispose déjà de capacités de pompage-turbinage importantes. En raison de son emplacement géographique et de sa topographie, elle a un rôle important à jouer au niveau de l'intégration des énergies renouvelables et de la sécurité de l'approvisionnement transfrontalière: «De part sa situation au cœur du continent, notre pays peut devenir la pile de l'Europe grâce aux centrales à pompage-turbinage.»

Le ministre allemand de l'économie Philipp Rösler précise ce qui suit: «La transformation de l'approvisionnement en énergie et l'accroissement de la part des énergies renouvelables passent aussi par le développement des capacités de pompage-turbinage. Nous devons pour ce faire mettre à profit non seulement les potentiels existant en Allemagne, mais également collaborer en la matière avec nos voisins. La déclaration commune est le point de départ à des projets concrets d'utilisation transfrontalière des capacités existantes d'accumulation et à des activités communes en vue de développer ces capacités.»

Le ministre autrichien de l'économie et de l'énergie Reinhold Mitterlehner explique: «Les centrales à pompage-turbinage permettent d'accumuler le courant de manière flexible et jouent à ce titre un rôle clé pour le développement futur du courant vert. Nous voulons mieux coordonner notre action avec l'Allemagne et la Suisse afin d'utiliser nos capacités communes plus efficacement et de profiter de nouveaux potentiels. La sécurité de l'approvisionnement en énergie s'en trouvera accrue. La déclaration commune doit nous permettre de renforcer la place de l'Autriche en tant que plaque tournante de l'énergie et de pile verte au cœur de l'Europe.»


Adresse pour l'envoi de questions

DETEC, Service de presse, +41 58 462 55 11



Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/uvek/medien/medienmitteilungen.msg-id-44382.html