La Suisse convient de coopérer plus étroitement avec la Chine en matière de transports et de forêt

Berne, 30.05.2013 - La conseillère fédérale Doris Leuthard a signé aujourd'hui à Pékin deux accords prévoyant de renforcer la coopération entre la Suisse et la Chine dans les domaines des transports et de la forêt. La cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) a par ailleurs rencontré le Conseiller d'Etat Yang Jiechi ainsi que plusieurs ministres du gouvernement chinois.

La conseillère fédérale Doris Leuthard et le ministre des transports Yang Chuantang ont signé un accord (Memorandum of Understanding; MoU) définissant le cadre d'une coopération bilatérale dans les domaines des transports routiers, ferroviaires et aériens. Il est notamment prévu de coopérer dans le développement des technologies liées à la sécurité des transports et à la protection de l'environnement. L'accord règle également la planification et le développement de systèmes de transport intégrés et de grands projets d'infrastructure de transports ainsi que la construction, l'entretien et l'exploitation de tunnels, de ponts, de routes et de voies ferrées. Les échanges seront assurés par le biais d'entretiens entre experts et par des ateliers. Il est aussi possible que des représentants de l'administration et des technologies se rendent mutuellement visite. Le Conseil fédéral a approuvé l'accord lors de sa séance du 15 mai 2013.

La conseillère fédérale Doris Leuthard a signé un autre Memorandum of Understanding avec Zhao Shucong, le directeur de l'Administration centrale des forêts de Chine. Cet accord vise à favoriser l'échange de connaissances en matière de gestion et de protection des forêts. Les autorités chinoises aimeraient savoir comment fonctionne la sylviculture naturelle en Suisse et comment l'exploitation des forêts est organisée entre propriétaires et services des forêts. Pour sa part, la Suisse souhaite s'attaquer à la source au problème de l'introduction de ravageurs forestiers provenant notamment de Chine. Le capricorne asiatique en est actuellement un exemple.

La conseillère fédérale Doris Leuthard a rendu une visite de courtoisie à Yang Jiechi, le Conseiller d'Etat chargé des questions de politique étrangère. Ils ont évoqué le récent voyage du premier ministre chinois en Suisse ainsi que l'accord de libre-échange qui est sur le point d'être conclu.

L'entretien avec le ministre des Ressources en eau Chen Lei a commencé par le rappel de la collaboration bilatérale en matière de prévention des dangers naturels qui existe depuis plus de dix ans. Des experts des deux pays ont ainsi construit ensemble, à quelque 4700 mètres d'altitude dans le massif montagneux du Karakorum dans la province du Xinjiang, une station de mesure du climat servant à observer un glacier et la formation de dangereux lacs glaciaires. De nouveaux projets à réaliser dans d'autres régions ont été discutés, notamment dans le domaine des ouvrages d'accumulation. Doris Leuthard a invité le ministre Chen Lei à se rendre en Suisse pour une visite prévue au printemps 2014 en Valais.

Efficacité énergétique essentielle pour la Suisse et la Chine

La conseillère fédérale Doris Leuthard s'est entretenue avec le vice-ministre et directeur de l'Administration nationale de l'énergie Wu Xinxiong des évolutions dans le secteur énergétique aux niveaux national et mondial. A l'instar de la Suisse, la Chine est en train de mettre en œuvre des mesures destinées à augmenter l'efficacité énergétique. Des différences substantielles existent cependant au niveau des structures économiques et des niveaux de développement: alors que la Suisse cherche à stabiliser sa consommation d'électricité, la Chine tente de ramener à 8 pour cent le taux de croissance annuelle de la sienne. La Chine poursuit l'objectif contraignant de réduire d'ici 2015 l'intensité énergétique (exprimée en unités d'énergie consommée par unité monétaire de PIB), de 16 pour cent par rapport à 2010. A cette fin, le «Top 10 000 Energy-Consuming Enterprises Program» obligera notamment les principales entreprises et les gouvernements des provinces à réaliser des mesures de rationalisation. Le gouvernement chinois a par ailleurs l'intention de tripler d'ici 2014 sa production d'électricité d'origine solaire par rapport à 2012 afin d'absorber une partie des surcapacités de production dans le domaine des panneaux solaires. Les deux ministres ont convenu d'approfondir la coopération bilatérale dans le secteur énergétique.

L'entretien avec le ministre de l'environnement Zhou Shengxian a surtout porté sur la mise en œuvre du MoU conclu en 2012. Les deux pays avaient convenu dans cet accord de faciliter l'échange de connaissances et d'informations dans les domaines de la protection de l'air, des eaux et de la nature ainsi que de la gestion des déchets. La Suisse a réitéré sa volonté de partager avec la Chine ses expériences en matière de contrôle de la qualité de l'air. Le ministre Zhou Shengxian et la conseillère fédérale Doris Leuthard ont par ailleurs discuté des principaux résultats de la Conférence des Parties commune aux trois conventions internationales sur les produits chimiques et les déchets. Cette rencontre a eu lieu début mai à Genève.

Doris Leuthard séjourne à Pékin suite à une invitation du Ministère des Ressources en eau. Elle se rendra demain vendredi à Hong Kong où elle s'entretiendra avec les ministres des transports et de l'environnement ainsi qu'avec des représentants des milieux scientifiques et économiques de cette région administrative spéciale.


Adresse pour l'envoi de questions

DETEC, Service de presse, +41 58 462 55 11


Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/uvek/medien/medienmitteilungen.msg-id-49047.html