La mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050 nécessite du personnel hautement qualifié (Dernière modification 22.01.2014)

Berne, 22.01.2014 - La promotion de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables permet à la Suisse d’accéder à des marchés en expansion. Elle constitue par ailleurs une formidable opportunité pour l’emploi. Aujourd’hui à Bâle, lors de la première conférence sur la formation à l’énergie, la conseillère fédérale Doris Leuthard a adopté des mesures visant à mieux positionner les entreprises suisses dans ce domaine. La formation du personnel qualifié sera ainsi mieux ciblée pour répondre aux exigences en matière d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables. La cheffe du DETEC a souligné l’importance pour le Conseil fédéral de disposer de spécialistes bien formés pour la réalisation de la Stratégie énergétique 2050.

La mise en œuvre des technologies appropriées dans le bâtiment, l'industrie et les infrastructures d'approvisionnement (centrales électriques, réseaux, stations d'épuration) nécessite un grand savoir-faire. Si celui-ci est certes disponible, il est encore insuffisamment exploité dans la planification et la réalisation concrètes des constructions et des installations. L'initiative sur la formation de SuisseEnergie a pour objet d'accélérer et d'améliorer sur le plan qualitatif ce transfert de savoir dans le domaine de l'énergie.

L'accent est mis sur la formation et le perfectionnement du personnel qualifié déjà actif ainsi que sur le recrutement de professionnels supplémentaires pour les domaines en plein essor que sont l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Des mesures coordonnées permettront de soutenir les branches concernées dans la mise sur pied des compétences professionnelles nécessaires à la Stratégie énergétique 2050. Sont notamment prévus une révision de la documentation de formation, une extension de l'offre pour les secteurs de l'industrie, de l'artisanat et des services, des programmes passerelles pour les secteurs en mal de relève, la promotion de thèmes liés à l'énergie dans la formation professionnelle de base et supérieure, l'encouragement de la relève dans les domaines de la technique des bâtiments, des toitures et des façades ainsi que la sensibilisation au thème de l'énergie à l'école obligatoire. Le  budget annuel prévu pour ces mesures est de 7 millions de francs. Leur mise en œuvre, qui s'étendra sur plusieurs années, s'appuiera sur un modèle de collaboration éprouvé entre la Confédération, les cantons et l'économie suisse.

A l'issue de la conférence sur la formation à l'énergie, la conseillère fédérale Doris Leuthard, a souligné que les activités coordonnées ou lancées en commun pour la formation du personnel qualifié doivent permettre d'assurer la continuité nécessaire. Pour mettre en œuvre la Stratégie énergétique 2050, il est important de pouvoir bénéficier de professionnels compétents en qualité de partenaires.

Pour tout complément d'information: www.suisseenergie.ch/initiative-formation


Adresse pour l'envoi de questions

Harald Hammel, porte parole du DETEC, tél. 079 444 68 13
Daniel Brunner, responsable de la formation et du perfectionnement à l‘OFEN, tél. 079 422 67 30, 031 322 56 13



Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/uvek/medien/medienmitteilungen.msg-id-51741.html