Les politiques environnementale et européenne au centre de la visite présidentielle en Autriche

Berne, 30.01.2020 - Lors de son premier voyage bilatéral à l’étranger, jeudi 30 janvier, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a rencontré à Vienne le président autrichien Alexander Van der Bellen. Elle a également eu des échanges avec le chancelier autrichien Sebastian Kurz et la nouvelle ministre des transports et de l’énergie Leonore Gewessler. Les discussions ont porté principalement sur les relations bilatérales, l’environnement et la politique européenne.

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga et le président autrichien Alexander Van der Bellen se sont félicité des relations étroites que la Suisse et l’Autriche entretiennent dans de nombreux domaines. Ils ont souligné que ces liens permettaient aux deux pays d’adopter une approche concertée sur des enjeux majeurs tels que le changement climatique. La présidente de la Confédération et le président autrichien considèrent l’un comme l’autre que l’atténuation du réchauffement climatique passe par la définition d’objectifs ambitieux, mais aussi par une application résolue de ces derniers. L’économie profite également des mesures prises pour protéger le climat. La présidente de la Confédération et le président autrichien jugent insuffisants les résultats de la Conférence de l’ONU sur le changement climatique (COP 25) qui s’est tenue à Madrid en décembre 2019, et soulignent la nécessité de dégager des résultats concrets lors de la prochaine COP, à Glasgow (Royaume-Uni). Les deux parties sont convenues de préparer cette conférence en étroite collaboration, démarche qu’elles adopteront également pour la Conférence de l’ONU sur la biodiversité qui se tiendra à Kunming (Chine) en octobre 2020.

Les entretiens ont porté également sur la politique européenne de la Suisse. La présidente de la Confédération a réitéré l’objectif du Conseil fédéral, qui est de consolider et développer la voie bilatérale par la conclusion d’un accord institutionnel. Des clarifications doivent cependant être apportées sur trois points : protection des salaires, aides d’État et directive sur la libre circulation des citoyens de l’Union. Ces clarifications sont essentielles si l’on veut que l’accord rallie une majorité à l’intérieur du pays. La présidente de la Confédération a indiqué que l’UE devait faire preuve de flexibilité afin que des solutions satisfaisantes pour les deux parties puissent être trouvées.

Échanges avec le chancelier Sebastian Kurz

La présidente de la Confédération a tiré profit de la rencontre avec le chancelier Sebastian Kurz pour expliquer la position de la Suisse sur la question européenne. Les deux parties sont intéressées à des relations stables et durables.

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a également rencontré Leonore Gewessler, la nouvelle ministre des transports, de l’innovation, de la technologie, de l’énergie, de l’environnement et de la protection du climat. Le regroupement de ces domaines dans un même ministère permet au gouvernement d’appréhender efficacement des sujets transversaux tels que les transports, l’énergie ou la protection du climat. Les échanges ont porté notamment sur la taxe sur le CO2 appliquée par la Suisse sur le mazout, taxe qui, selon la ministre autrichienne, pourrait être un modèle également pour l’Autriche. Des entretiens avec le président du Conseil national autrichien Wolfgang Sobotka et un échange avec Thomas Greminger, secrétaire général de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), ont également été au programme de la visite. L’OSCE est importante pour la politique de paix de la Suisse ; c’est le cas par exemple pour la recherche d’une solution pacifique au conflit dans l’est de l’Ukraine.

La présidente de la Confédération a visité, en compagnie du président autrichien, le quartier « Viertel Zwei », construit selon les principes de la durabilité énergétique. Elle a également rencontré la photographe suisse Regina Hügli et l’artiste Barbara Anna Husar, originaire du Vorarlberg, qui se consacrent l’une et l’autre à des questions environnementales.


Adresse pour l'envoi de questions

DETEC, Service de presse, +41 58 462 55 11



Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/uvek/medien/medienmitteilungen.msg-id-77970.html