Entretiens virtuels entre la Suisse et le Portugal, qui assumera la présidence du Conseil de l’UE

Berne, 17.11.2020 - La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga s’est entretenue par vidéoconférence pendant une heure avec le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa, puis pendant une autre heure avec le premier ministre António Costa. Le Portugal assumera à partir du 1er janvier 2021 la présidence du Conseil de l’Union européenne. Les entretiens ont eu lieu hier et aujourd’hui et ont porté sur la politique européenne, la gestion de la crise sanitaire, le climat, l’environnement, les relations bilatérales et les investissements dans les chemins de fer.

La présidente de la Confédération a fait un état des lieux sur le dossier européen : le Conseil fédéral a arrêté, la semaine dernière, sa position sur l’accord institutionnel et pris contact avec l’UE. Le président et le premier ministre portugais ont de leur côté présenté les projets qu’ils comptaient porter lors du premier semestre 2021 dans le cadre de la présidence du Conseil de l’UE.

En ce qui concerne la crise liée au COVID-19, les deux pays sont d’avis qu’une concertation et une coordination étroites sont essentielles. Simonetta Sommaruga estime qu’il a été judicieux d’associer la Suisse aux mécanismes que l’UE a mis en place pour gérer la crise. Les entretiens ont aussi porté sur l’objectif de mieux respecter le climat lorsqu’il s’agira de relancer l’économie une fois la crise terminée. Simonetta Sommaruga et ses deux interlocuteurs ont évoqué la politique climatique menée par la Suisse et le Portugal. Ils ont également réfléchi à la manière dont les deux pays, étant donné leurs valeurs communes, pourraient atteindre au mieux leurs objectifs environnementaux sur le plan international.

Les deux parties ont souligné le fait que leurs pays entretiennent depuis longtemps des liens étroits. Environ 260 000 Portugais vivent en Suisse, ce qui en fait la troisième communauté étrangère du pays, et environ 4500 Suisses vivent au Portugal. Sur le plan économique, les investissements dans les énergies renouvelables jouent un rôle toujours plus important dans les relations entre les deux pays.

En raison de la pandémie, contrairement à ce qui était prévu initialement, Simonetta Sommaruga a renoncé à se rendre à Lisbonne. C’est pourquoi les entretiens ont eu lieu par vidéoconférence le lundi 16 et le mardi 17 novembre 2020.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DETEC, Annetta Bundi
+41 78 646 38 80, info@gs-uvek.admin.ch



Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/uvek/medien/medienmitteilungen.msg-id-81174.html