La Suisse et la Bolivie veulent coopérer plus étroitement sur le projet ferroviaire bi océanique

Berne, 14.12.2017 - La présidente de la Confédération, Doris Leuthard, a accueilli à Berne le président bolivien, Evo Morales Ayma, le jeudi 14 décembre 2017 pour une réunion de travail. Les discussions ont porté en particulier sur les questions relatives aux infrastructures, aux relations économiques et commerciales, aux principes régissant l’État de droit et au programme de la DDC en Bolivie. En présence de la présidente de la Confédération et de son homologue bolivien, les deux délégations ont signé un « memorandum of understanding » consacré à la coopération sur le projet intitulé « Corredor Tren bioceánico ».

Le projet en question prévoit la construction d’un couloir ferroviaire qui traversera le continent sud-américain pour relier l’océan Atlantique à l’océan Pacifique, plus précisément le Brésil au Pérou, en passant par la Bolivie. Cet ambitieux projet, appelé également « canal de Panama ferroviaire », porte sur la construction d’une ligne de quelque 3750 kilomètres. La Suisse et la Bolivie ont convenu d’approfondir la coopération dans la perspective de l’aménagement de ce corridor ferroviaire bi océanique. Les deux parties ont insisté sur les grandes attentes que soulève le projet. La présidente de la Confédération a mis en exergue la vaste expérience de la Suisse dans le secteur des infrastructures ferroviaires, voyant dans la signature de la déclaration d’intention une étape décisive dans la coopération avec la Bolivie.

Les relations économiques entre les deux pays sont encore modestes à ce stade, mais le potentiel de développement du commerce et des investissements va grandissant. La présidente de la Confédération a salué les succès remportés par le gouvernement bolivien dans la lutte contre la pauvreté. Elle a par ailleurs souligné la grande valeur que représentent les principes régissant la démocratie et l’État de droit pour la poursuite du développement du pays. Enfin, elle a rappelé que la Suisse est très attachée à l’ouverture des marchés.

Les discussions ont également porté sur le partenariat qui lie la Suisse et la Bolivie ainsi que ses citoyens depuis des décennies. La Direction du développement et de la coopération (DDC) œuvre dans le pays depuis près de 50 ans. Elle travaille dans les domaines de la gouvernance, du développement économique, du changement climatique et de l’environnement. Deux thèmes majeurs sont notamment la gestion intégrale de l’eau et la formation professionnelle. La Suisse soutient en outre la Bolivie dans la mise en œuvre d’une réforme de la justice qui vise à ce que les groupes les plus défavorisés aient un meilleur accès à la justice.


Adresse pour l'envoi de questions

Annetta Bundi, Service de presse et d’information du DETEC
+41 (0)78 646 38 80,
info@gs-uvek.admin.ch



Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Département fédéral des affaires étrangères
http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/recent/media.html

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/detec/medias/communiques-de-presse.msg-id-69233.html