La DDC soutient la lutte mondiale contre la crise liée au COVID-19

Berne, 09.04.2020 - La Direction du développement et de la coopération (DDC) participe à la lutte contre la crise mondiale liée au COVID-19 en apportant un soutien financier et en effectuant des livraisons de matériel médical. Elle a également procédé à des ajustements de ses programmes en réaffectant un montant de 56 millions de francs. Par ailleurs, la DDC a déjà versé la somme de 18 millions de francs à des organisations internationales. Elle continue d’effectuer des livraisons de matériel dans les pays concernés. Des combinaisons de protection ont ainsi été expédiées en Italie le 8 avril.

Face à la crise actuelle, la Suisse plaide en faveur de la solidarité transfrontalière et aspire à un renforcement de la collaboration avec des organisations internationales et d’autres pays concernés, comme l’a expliqué le conseiller fédéral Ignazio Cassis la semaine passée.

Première livraison de matériel médical en Italie

Le DFAE a effectué hier une première livraison de matériel médical en Italie: 10’000 combinaisons de protection pour une valeur de 100’000 francs ont été remises à la protection civile italienne le 9 avril 2020. Avant cela, du matériel médical a également été expédié en Chine et au Népal ainsi qu’en Serbie. D’autres mesures d’aide sont en cours de mise en œuvre (Grèce) ou de planification (deuxième livraison à destination de l’Italie). L’OFSP, l’OFAE et le SECO vérifient systématiquement si les livraisons sont compatibles avec les mesures de lutte contre le COVID-19 et le stock restant disponible en Suisse.

18 millions de francs en faveur d’organisations internationales

La DDC suit l’évolution de la crise liée au COVID-19 en étroite collaboration avec les représentations suisses à l’étranger et ses organisations partenaires en Suisse et à l’étranger. Grâce aux budgets existants atteignant un total de 18 millions de francs, elle fournit un appui ciblé aux organisations qui luttent à l’échelle mondiale contre le COVID-19 et ses effets, qui soutiennent les systèmes de santé dans les pays touchés et qui fournissent une assistance humanitaire. Cet appui prend notamment la forme de contributions réparties entre les organisations de l’ONU (OMS), le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (CICR inclus), la Banque mondiale et le Fonds mondial de lutte contre les maladies infectieuses.

Adaptation des programmes de la DDC et réaffectation de 56 millions de francs

La DDC adapte ses programmes en réaction à la crise liée au COVID-19. Elle peut s’appuyer à cet égard sur un réseau de partenariats dans les pays partenaires ainsi que sur l’étroite collaboration menée avec des ONG suisses et internationales. Des ajustements sont prévus au niveau des programmes globaux ainsi que dans les programmes d’activités bilatérales qui sont menées, notamment, au Burkina Faso, en Tanzanie, en Bolivie, au Honduras, en Afghanistan, en Mongolie, en Moldavie et au Kosovo. Un montant d’environ 56 millions de francs sera ainsi réaffecté au cours des trois prochains mois.

L’accent sera mis sur l’amélioration des revenus et des conditions de vie des personnes dans le besoin, le développement des soins de santé primaires, le renforcement de la sécurité alimentaire, ainsi que l’assistance aux réfugiés et aux personnes déplacées. Les crédits-cadres pour la coopération internationale étalés sur quatre ans permettent à la Suisse de procéder à ces ajustements.

La solidarité internationale, plus importante que jamais

«La crise liée au COVID-19 est aujourd’hui  avant tout une crise sanitaire. Il est cependant clair, dès à présent, qu’elle se transformera en crise économique puis en crise sociale», déclare le conseiller fédéral Ignazio Cassis. Pour apporter une aide le plus rapidement possible, l’ONU elle aussi entend donc mobiliser, dans le cadre d’un plan d’urgence, environ deux milliards de dollars pour lutter contre la crise liée au COVID-19. La Suisse participe à ce plan d’urgence multilatéral par le biais des contributions évoquées précédemment.

Il est dans l’intérêt de la Suisse d’aider d’autres États à lutter contre la crise liée au COVID-19 et à endiguer ce faisant la propagation de la pandémie, dont les conséquences sont dramatiques. Si la maladie se propage aussi rapidement dans les pays en développement, ceux du continent africain en particulier, qu’en Europe ou en Amérique du Nord, l’aide internationale sera indispensable pour atténuer les effets de la pandémie. Face à la situation actuelle, la tradition humanitaire de la Suisse prend tout son sens.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/detec/medias/communiques-de-presse.msg-id-78770.html