Signature de plusieurs conventions lors de la visite d’État du président chinois

Berne, 16.01.2017 - La visite d’État du président chinois XI Jinping en Suisse s’est poursuivie lundi 16 janvier 2017 avec les entretiens officiels entre les deux délégations. Dimanche soir, le Conseil fédéral in corpore, sous la direction de la présidente de la Confédération Doris Leuthard, avait rencontré le président XI Jinping et son épouse PENG Liyuan lors d’un dîner de gala. Pour les entretiens de lundi, les deux parties ont défini des thèmes visant à approfondir davantage encore leurs relations étroites sur les plans politique et économique. Dans le cadre de cette visite, plusieurs conventions ont été signées, dont un accord sur la culture, un accord douanier et une déclaration d’intention sur l’énergie.

Un objectif important de cette visite d’État consiste à prendre d’autres mesures concrètes visant à étendre les relations bilatérales dans le cadre du « Partenariat stratégique innovateur ». La Suisse et la Chine, ou des institutions suisses et chinoises, ont ainsi signé lundi dix accords, conventions et protocoles.

Aux côtés de la présidente de la Confédération Doris Leuthard, chef du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication, les membres suivants du gouvernement ont représenté la Suisse lors des entretiens officiels : le conseiller fédéral Alain Berset, vice-président du Conseil fédéral, ainsi que les conseillers fédéraux Didier Burkhalter, Ueli Maurer et Johann N. Schneider-Ammann. Côté chinois, le président XI Jinping était accompagné du conseiller d'État chargé des questions de politique étrangère YANG Jiechi, du ministre des affaires étrangères WANG Yi, du président de la commission chinoise du développement national et de la réforme XU Shaoshi, et du ministre du commerce GAO Hucheng.

Le commerce mondial, le système financier, la protection du climat et de l’environnement ainsi que les conflits internationaux sont les thèmes d’importance mondiale qui ont été abordés à cette occasion. La délégation suisse a salué la responsabilité toujours plus importante que la Chine assume en ce qui concerne le libre commerce, la protection du climat et de l’environnement ainsi que les interventions en faveur de la paix dans le cadre de l’ONU.

Dans la perspective des relations bilatérales, les deux délégations ont en particulier discuté de thèmes politiques relevant de l’économie, des finances, du commerce et des sciences. Des questions relatives aux droits de l’homme et à la protection des minorités, ainsi que la collaboration dans le domaine culturel et la coopération sur le plan international, ont par ailleurs été abordées.

Dans la foulée, les deux délégations ont relancé les dialogues bilatéraux que les deux pays entretiennent – plus de 20 au total – notamment sur l’économie, les droits de l’homme, les questions de migration, le droit du travail, la propriété intellectuelle et les questions financières. Parmi les thèmes figuraient également le tourisme; ensemble, la Chine et la Suisse ont déclaré 2017 Année du tourisme.

Ouverture conjointe de la rencontre annuelle du WEF

Au programme de la journée de lundi, un échange a également eu lieu avec une trentaine de représentants de haut rang des milieux économiques suisses. Mardi, la présidente de la Confédération et le président chinois ouvriront ensemble la rencontre annuelle du WEF à Davos. Le conseiller fédéral et vice-président du Conseil fédéral, Alain Berset, prendra officiellement congé du président XI Jinping mercredi soir à l’issue d’un dîner à Genève, auquel le secrétaire général de l’ONU António Guterres est également convié.

La visite d’État du président chinois fait suite à celle de Johann N. Schneider-Ammann qui, alors président de la Confédération, avait été reçu en Chine en avril 2016. Les deux parties avaient à cette occasion qualifié leurs relations bilatérales de « partenariat stratégique innovateur ».

La Suisse fait partie des quelque 60 États qui ont établi avec la Chine un « partenariat stratégique ». Les deux pays entretiennent depuis des décennies des relations étroites. La Suisse est l’un des premiers pays occidentaux à avoir reconnu, le 17 janvier 1950, la République populaire de Chine, qui venait d’être créée. Depuis 2010, la Chine est le premier partenaire commercial de la Suisse en Asie et le troisième au niveau mondial après les États-Unis et l’Union européenne.


Adresse pour l'envoi de questions

André Simonazzi, porte-parole du Conseil fédéral
+41 (0)79 597 64 49

Information DETEC
+41 (0)58 462 55 11, info@gs-uvek.admin.ch

Information DFI
+41 (0)58 462 85 79, media@gs-edi.admin.ch

Information DFAE
+41 (0)58 462 31 53, info@eda.admin.ch

Information DFF
+41 (0)58 462 60 33, info@gs-efd.admin.ch

Information DEFR
+41 (0)58 462 20 07, info@wbf.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Département fédéral des affaires étrangères
http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/recent/media.html

Département fédéral des finances
http://www.dff.admin.ch

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/detec/medias/communiques-de-presse.msg-id-65284.html