Conséquences de la guerre en Ukraine

La Suisse condamne l’agression russe contre l’Ukraine. Elle a par ailleurs pris des sanctions contre la Russie, notamment la fermeture de l’espace aérien suisse à tous les vols en provenance de la Russie. La guerre a des conséquences dans de nombreux autres domaines importants, dont l’approvisionnement en énergie. 

Énergie: renforcement de la sécurité de l’approvisionnement

La guerre en Ukraine a des répercussions sur l’approvisionnement énergétique à l’échelle internationale. La Suisse est également impactée. Pour faire face à cette situation exceptionnelle, la Confédération, les cantons et la Commission fédérale de l’électricité (ElCom), ainsi que les branches de l’électricité et du gaz, travaillent en étroite collaboration depuis longtemps. Ils ont pris différentes mesures pour créer des réserves, réduire la dépendance au pétrole et au gaz et renforcer les énergies renouvelables indigènes. Les travaux se poursuivent de manière intensive.

Dossier Sécurité de l’approvisionnement énergétique - Guerre en Ukraine

Réseau électrique d’Europe continentale

En collaboration avec d’autres gestionnaires de réseau d’électricité, la Suisse a soutenu le raccordement de l’Ukraine et de la Moldavie au réseau électrique d’Europe continentale. Les deux pays sont connectés depuis la mi-mars. Tous les membres du Réseau européen des gestionnaires de réseau de transport d’électricité (Entso-E) ont approuvé solidairement cette décision.  

Trafic aérien

Fermeture de l’espace aérien aux vols russes

Le Conseil fédéral a décidé de reprendre les sanctions de l’UE contre la Russie, qui comprennent notamment la fermeture de l’espace aérien suisse à tous les vols russes. Cette sanction est en vigueur depuis le 28 février 2022. Elle concerne également les jets privés des oligarques russes. Font exception les vols effectués à des fins humanitaires, médicales ou diplomatiques.

Survol de la Suisse

11.03.2022

Ukraine : survol de la Suisse dans le contexte de l’agression russe

En lien avec l’agression russe contre l’Ukraine, le Conseil fédéral a décidé lors de sa séance du 11 mars 2022 que les demandes de survol du territoire suisse émanant de parties au conflit et d’autres États dans le but d’apporter un soutien militaire aux parties au conflit, notamment par la livraison de matériel de guerre, ne seraient pas acceptées. Cette décision ne concerne pas les vols à des fins humanitaires ou médicales, y compris le transport aérien de blessés.

Informations détaillées concernant les conséquences de la guerre en Ukraine pour le trafic aérien

Transports publics

Depuis le 1er mars 2022, les réfugiés ukrainiens pouvaient emprunter les transports publics suisses gratuitement depuis la frontière jusqu’à leur destination en Suisse et sur l’ensemble du réseau de l’AG après leur arrivée dans le pays. Depuis le 1er juin, ils doivent présenter des titres de transport ordinaires. En ce qui concerne les déplacements nécessaires dans le cadre de démarches administratives, les centres fédéraux pour requérants d’asile et les autorités cantonales compétentes en matière d’aide sociale peuvent continuer à délivrer des titres de transport gratuits au besoin. L’arrivée dans le pays et le transit restent gratuits.

Dès la mi-mars et pendant plusieurs semaines, les CFF ont mis à disposition des compagnies ferroviaires partenaires leurs voitures Eurocity pour le trafic voyageurs. En outre, les CFF ont mis à disposition des voitures voyageurs supplémentaires pour renforcer les trains de nuit Berlin - Zurich et Budapest - Vienne - Zurich. Dans le trafic marchandises, CFF Cargo et ses filiales ont livré, en collaboration avec des entreprises partenaires, du matériel de secours et procèdent actuellement également au transport de céréales.

Forum international des transports à Leipzig (19.05.2022)

Circulation routière

09.03.2022

Guerre en Ukraine : exonération de la vignette autoroutière et de la redevance sur le trafic des poids lourds

L'Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (OFDF) lève l'obligation relative à la vignette autoroutière pour tous les véhicules transportant des réfugiés ukrainiens ou des livraisons humanitaires à destination de l'Ukraine. De plus, les transports de biens humanitaires peuvent être exonérés de la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP). L’OFDF fait ainsi usage des dérogations prévues dans les bases juridiques respectives pour des raisons humanitaires.

Poste

La Poste a lancé une campagne de dons avec le concours de la Croix-Rouge afin de soutenir les personnes sur place.

Télécommunications

Swisscom, Sunrise et Salt ont exclu la chaîne de télévision Russia Today (RT) de leurs programmes respectifs. Par ailleurs, Swisscom et Sunrise permettent de passer gratuitement des appels vers l’Ukraine depuis leurs réseaux.  

Conférence sur la reconstruction de l’Ukraine

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga s’est exprimée au sujet de la reconstruction des infrastructures lors de la conférence sur l’Ukraine. Elle a souligné que cette reconstruction offrait l’opportunité de développer de manière plus durable le pays ravagé par la guerre.

Interviews de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga

Tweets d’ordre général sur la guerre en Ukraine

19.03.2022: Manifestation pour l'Ukraine

16.03.2022 : Concert de bienfaisance

09.03.2022: Liberté des médias

09.03.2022: Minutes de la mémoire

28.02.2022: Rencontre avec l’ambassadeur d’Ukraine

Médias

https://www.uvek.admin.ch/content/uvek/fr/home/detec/ukraine.html